Aller au contenu principal

Autorisation sans condition du projet d’ouverture d’un magasin d’une surface de vente de 1 163 m² sous l’enseigne « Gemo » à Nouméa (décision n° 2020-DEC-05 du 25 juin 2020)

Gemo

Dans cette décision du 25 juin 2020, l'Autorité de la concurrence de la Nouvelle-Calédonie autorise, sans condition, le déménagement du magasin sous enseigne « Tati » d'une surface de vente de 764 m², actuellement situé rue de Sébastopol au Quartier Latin à Nouméa  au 20 rue de l'Alma, au centre-ville de Nouméa. Concomitamment à ce déménagement, l’Autorité autorise le changement de la dénomination commerciale de ce nouveau magasin au profit de l’enseigne « Gémo », spécialisée en vêtements et accessoires d'entrée de gamme et son extension pour atteindre une surface de vente 1 163 m²,
Après avoir effectué un test de marché, l'Autorité constate qu'à la suite de ce déménagement, la part des achats de la société Sefrako (du groupe Mantovani), propriétaire du magasin, continuera à représenter une part infime du chiffre d’affaires de ses fournisseurs internationaux et n'est donc pas de nature à lui conférer une puissance d’achat  susceptible de porter atteinte à la concurrence sur le marché amont de l’approvisionnement.

De plus, sur les marchés aval de la distribution au détail de vêtements et accessoires d’entrée de gamme pris dans leur globalité et limités à une zone de chalandise "primaire" correspondant à un trajet de 10 minutes de déplacement en voiture autour du magasin « Gémo » , il ressort de l'instruction que le groupe Mantovani disposera d'une part de marché inférieure à 38 % grâce à un incrément de part de marché de 6 %.  Sur une zone de chalandise "secondaire" correspondant à un trajet de 30 minutes de déplacement en voiture autour du magasin « Gémo » , il ressort de l'instruction que le groupe Mantovani disposera d'une part de marché inférieure à 33 % grâce à un incrément de part de marché de 5 %. 

Il restera confronté à la concurrence de l'enseigne "La Halle" appartenant au groupe Ballande (situé en face du nouveau magasin Gemo) ainsi qu'aux rayons dédiés à l'habillement homme femme et enfants des grandes surfaces alimentaires. 

L'Autorité en déduit que l'opération n'est donc pas non plus de nature à porter atteinte à la concurrence sur les marchés aval. La décision complète sera publiée prochainement après le traitement du secret des affaires.